+

Ristorante D'O di Davide Oldani - MILANO

Le nouveau D'O de Davide Oldani, à côté de l'ancien D'O de Cornaredo, rouvre au public.

Il est plus grand, mais avec le même nombre de couverts (48) est entièrement rénové à l'intérieur.

 

L'accueil représente une caractéristique indispensable du restaurant italien à laquelle  Davide a toujours essayé de tirer l’inspiration et qu’il a souhaité développer ultérieurement dans le nouveau restaurant.

Une partie intégrante du projet architectural conçue par Piero Lissoni est réprésentée par la fenêtre vitrée encadrée par un profilé métallique perforé et avec un  toit qui donne sur la place, avec une grande surface vitrée assez grande pour que la place puisse “entrer dans la maison”et la maison puisse " entrer dans la place"

 

Lorsque Davide a commencé à imaginer le nouveau restaurant, il avait à l’esprit exactement quelque chose de “nouveau” mais sur des bases solides. Nouveau pour lui signifie une constante évolution, il est sentir d’avoir veçu, étudié, appris, absorbé, et même relâché, pour donner vie à un développement ultérieur. Et comment pourrait-il faire ça s'il n'avait pas fondé sa cuisine sur une base solide et des enseignements aussi solides.

 

Tout a été conçu pour offrir une expérience qui va briser les barrières entre la cuisine et la salle à manger, entre le chef et les invités.

En meublant et décorant le nouveau restaurant, Davide Oldani a donc pu affirmer et renforcer ses convictions. En commençant par les tables et les chaises, conçues par lui-même, en réalisant quelques idées concrètes qu’il chassait  depuis longtemps et qui se sont concrétisées  grâce à Riva 1920 par une étude minutieuse de la conception personnalisée.

 

Le choix des matériaux a été fondamental: bois massif de chêne provenant des zones contrôlées de reboisement, colles PVA et finition à l'huile et cire naturelles, qui garantissent un produit 100% naturel.

Fiabilité,confort, durabilité sont les qualités fondamentales à la base de la conception.

Les éléments d’ameublement et décoration, bien que élégants, devaient être essentiels, linéaires et fonctionnels Le confort devient donc tranquillité et détente, mais encourage aussi - grâce à une forme ergonomique du mobilier née de l'observation quotidienne des invités - une bonne digestion, qui commence quand vous vous asseyez à la table et pas quand vous la quittez.

Les tables, dressées  sans nappes, ont un espace au dessous du plateau pour ranger les serviettes, les chaises sont caractérisées par un espace pour les sacs sous l’assise et un espace  "vides poches”  pour ranger les portables et les trousseaux de clefs.  

Le sous-sol est réservé au contraire à la recherche et au développement, avec un ensemble de zones différentes et communicantes dans un espace fluide. Il y a un îlot de cuisine entièrement équipé pour créer et expérimenter avec de nouveaux plats et de nouvelles idées, une partie destinée au développement de la marque D’O et de ses produits, une cave à vin à température controlee, ouverte aux dégustations.

 

Le restaurant est prêt à accueillir les premiers invités, le livre de réservations marque déjà six mois d'attente.